Qu'est-ce que la psychologie positive?


La psychologie positive représente l'étude des processus et conditions menant au fonctionnement optimal des individus, groupes et organisations (Gable & Haidt, 2005, tel que cité par Dubreuil, Forest, Girouard & Crevier-Braud, 2011)[1]

Martin Seligman, ancien président de l'American Psychological Association (APA) serait l'initiateur de ce courant. Lors d'un discours prononcé en 1999 à l'APA, il aurait soulevé le fait que depuis les années 1950, la psychologie se serait concentrée sur l'approche pathologique, négligeant ainsi les aspects positifs de l'être humain, tels que la créativité, l'espoir et la persévérance. Depuis ce discours, la communauté scientifique s'est appropriée ce champs d'étude et plusieurs actions ont été posées en regard de la psychologie positive.

En effet, selon M. Seligman (2012), bien que la psychologie ait apportée une contribution positive et significative à la société, un de ses travers réside dans le fait que la science de la psychologie s'est, jusqu'au début des années 2000, centrée sur les problèmes de l'humain (what's wrong with you?) plutôt que sur ce qui contribue à son épanouissement et à son bonheur. Les psychologues auraient canalisé leurs énergies à réduire ce qui va mal plutôt qu'à tenter d'accroître ce qui va bien.

Selon Martin Seligman, la psychologie positive devrait:
  • se concentrer sur les forces des personnes plutôt que sur leurs faiblesses
  • bâtir le meilleur plutôt que réparer le pire
  • permettre aux gens normaux de développer leurs talents et d'atteindre l'épanouissement dans leur vie autant qu'à guérir les pathologies.

IMAGE_NIVEAUX_BONHEUR.jpg

M. Seligman, distingue 3 niveaux de «bonheur» dans la vie:

  1. La bonne vie (pleasant life) est basée sur le plaisir. L'objectif est de vivre plusieurs plaisirs et d'en amplifier les effets. Ce type de bonheur est instantané et ne dure pas puisque l'effet des plaisirs décroît avec l'usage.
  2. La vie engagée (good life) est basée sur l'engagement. L'objectif est de connaître ses forces pour se maintenir dans un état de bien-être optimal (flow), cet état où on ne voit plus passer le temps tant l'activité que nous faisons nous captive et nous apporte satisfaction. Le plaisir est plus profond et génère des émotions positives dont la durée est plus longue que celles générées par des plaisirs éphémères. La personne est dans un état de satisfaction.
  3. La vie significative (meaningful life) est basée sur le don de soi. L'individu connaît ses forces et les met au service d'une cause plus grande que lui-même. Le sentiment d'accomplissement est profond et durable.

Pour plus d'informations sur la psychologie positive et les niveaux de bonheur dans la vie, consulter la vidéo suivante datant de 2012: conférence de M. Martin Seligman

Subject Author Replies Views Last Message
Appréciation du billet patbourgoin patbourgoin 7 237 Jun 18, 2012 by sbisson sbisson
Suivi du wiki juliebeliveau juliebeliveau 0 102 Jun 4, 2012 by juliebeliveau juliebeliveau

  1. ^ Bibliographie:
    Dubreuil, P., Forest, J., Girouard, S. et Crevier-Brand, L. (2011). La psychologie positive. L'approche basée sur les forces. Psychologie Québec. Volume 28, no.4. pages 22-26.